Page d'accueil
Page d'accueil
Page d'accueil
Image 1
Image 2

Spécificités du SDS

Le SDS n'est pas un art martial d'inspiration orientale, russe ou israélienne et il est sans référence à l'ésotérisme ou à une religion: c'est un système de défense qui utilise les mouvements et les réflexes naturels du corps humain, l'utilisation de la violence comme outil de survie ainsi qu'une méthode de défense personnelle plus rapide et plus simple à assimiler, dans laquelle certains principes de base qu'il a codifiés sont plus importants que les techniques. Ce système se pratique sous adrénalisation et insiste sur la garde parlementaire et le contrôle de la situation selon l'échelle de force civile généralement acceptée, car il est essentiel d'aborder l'aspect légal de toute confrontation.

C'est le premier système de défense adapté à la vie d'aujourd'hui, entièrement canadien et qui a pour but de former tous et chacun à la défense personnelle en donnant une solide base en l'espace de seulement 4 mois consécutifs. Chaque mois d'étude étant différent, un élève pourra donc commencer par n'importe quel des ateliers. Ceux qui pratiquent le SDS auront alors une assise solide en autodéfense et pourront par la suite soit recommencer l'étude du niveau 1, soit progresser vers les autres niveaux, soit s'intégrer à un art martial ou un sport de combat.

  • Le SDS s'adresse aux civils, car les forces de l'ordre utilisent la notion d'échelle de force, tandis que les civils sont soumis à la définition de « légitime défense » du code criminel
  • Gradation de la réponse : du contrôle verbal de l'agression vers l'« annihilation » de l'agresseur
  • Utilisation de la violence maximum
  • Mise en situation adrénalisante pendant les cours
  • Utilisation du bulletman

Le SDS ne s'enseigne qu'aux adultes

 

Left Arrow
Left Arrow